Une mutuelle particulièrement
adaptée aux salariés et retraités
des hautes technologies

Dossier thématique « Audition/Dentaire/ Optique »

La chirurgie réfractive

Les techniques de l’opération des yeux sont de plus en plus performantes et permettent dans beaucoup de cas de supprimer le port de lunettes ou de lentilles.
Malheureusement ces opérations, très onéreuses, ne sont pas ou peu remboursées par le Régime obligatoire. La mutuelle MMEI participe pour chaque œil, à hauteur de 187,74 € (L’Essentiel), 250,32 € (Confort) et 312,90 € (Grand Confort) Montants 2014. Vous êtes peut-être parmi ceux qui pourraient – en fonction de votre vue – bénéficier de ce type de chirurgie. N’hésitez pas à en parler à votre ophtalmologiste qui lui seul est habilité à vous orienter.

Une du dossier

Partagez
ce dossier

LES DÉFAUTS DE LA VISION :

La MYOPIE :
L’œil est trop allongé.
L’image se forme en avant de la rétine. La vision est nette de près et floue de loin.
Les causes de ce défaut de la vue sont inconnues et souvent héréditaires, nous pouvons les traiter, mais nous sommes impuissants à les prévenir.
La chirurgie réfractive, appelée aussi « au laser », a un taux de réussite qui monte jusqu’à 90%. La myopie est le défaut de la vue le plus facile à traiter. La technique au Laser appelée LASIK est particulièrement adaptée pour corriger la myopie.

La PRESBYTIE
Trouble de la vision dû au vieillissement naturel de l’œil.
La vision est floue de près.
La cause de la presbytie : l’âge.
Le cristallin est une lentille transparente située derrière la pupille.
Avant 45 ans le cristallin est élastique et permet la vision de près en changeant de forme (en bombant).
Ce processus est appelé ACCOMODATION.
A partir de 45 ans, le cristallin perd de sa souplesse et ne peut plus « bomber » suffisamment pour faire la mise au point de près. C’est ce qui entraîne la PRESBYTIE.
Une nouvelle technique au laser, baptisée Intracor, permet, en quelques secondes et sous anesthésie locale, de rendre aux presbytes la vision de près de leurs jeunes années.

L’HYPERMÉTROPIE
L’œil est trop court.
L’image se forme en arrière de la rétine.
La vision est floue de près, nette de loin quand l’hypermétropie est faible.
Elle est floue de près et de loin  quand l’hypermétropie est forte.             

L’ASTIGMATISME
Le trouble provient de la déformation de la courbure de la cornée.
La vision est floue de près comme de loin.       


Les différentes techniques et leur coût de la chirurgie :
- LASIK : 1100 à 1550 € par œil. La découpe du volet qui peut être réalisée de deux façons : par un microkératome, sorte de micro-rabot très sophistiqué ou de façon plus récente par le laser femtoseconde : on parle alors de lasik « tout laser ». Le Lasik est aujourd'hui la technique de référence, la plus utilisée en chirurgie réfractive.
- PKR (Photo-Keratectomie Réfractive): 900 à 1000 € par œil. Elle consiste à remodeler la cornée en appliquant directement le laser sur la surface de l’œil après avoir retiré sa couche superficielle (épithélium)
- Implant : 1500 à 2000 € par œil
- Bioptie (implant phaque + LASIK) : 2250 € par œil  (Implant phaque : le cristallin reste en place)
- Remplacement du cristallin : 1600 à 2200 € par œil selon l’implant.

Les Questions à se poser
L’opération est-elle douloureuse ?  Non, l’opération ne dure que quelques secondes, on ne ressent qu’une brûlure – de faible à intense –  qui ne survient qu’après l’opération et qui persiste quelques heures.
Y-a-t-il une condition d’âge ? Il est nécessaire d’avoir une vision stabilisée (environ 25 ans) et de savoir qu’après avoir traité la myopie, la presbytie survient quasi systématiquement après 40 ans.
Quelles sont les contre-indications ? Ne pas souffrir de maladie comme le lupus¹, le diabète grave ou l’herpès oculaire. Pour les femmes, ne pas être enceinte.
Où se faire opérer ? De plus en plus de centres de chirurgie réfractive sont installés en France, vous avez de plus en plus de choix.
Il y a au moins un centre par région.

20 ans de recul n’ont révélé aucun effet secondaire et aucune régression constatée. Les complications sont extrêmement rares, le risque zéro n’existe pas.
¹ Le lupus est un trouble inflammatoire chronique qui peut atteindre n’importe quelle partie du corps

Sources : leparisien.fr – docteur-blain.com – wikipedia.fr – vision-future.fr – presbytie-operation.fr

Photo sarihuella

Nous contacter

Cliquez ici pour accéder à notre formulaire de contact et à nos coordonnées
Offre particulier
Offre particulier

La MMEI assure la couverture complémentaire santé de 14.500 personnes protégées.

En savoir plus...

122 rue de Javel 75015 Paris
Tél. : 01.56.09.09.74       Email : contact.mmei@mmei.fr